Un grand dictionnaire déterminant

On poursuit les présentations des ressources qui constituent le Dictionnaire des francophones. Après le Wiktionnaire et l’Inventaire, voici le Grand Dictionnaire terminologique dont une partie du contenu nous est confié par l’Office québécois de la langue française. Cette ressource est dans l’actualité avec sa refonte et intégration dans une Vitrine linguistique flambant neuve !

Pour rappel, si le DDF est un dictionnaire collaboratif qui n’attend que votre contribution au projet, il repose aussi sur des centaines de milliers de mots et expressions issues de ressources préexistantes, déjà imprimées ou en ligne. Le Grand Dictionnaire terminologique en fait partie.

Le Grand Dictionnaire terminologique

Cette banque de fiches terminologiques, dont la conception a débuté en 1974, présente des centaines de milliers de concepts liés à des domaines d’emploi spécialisés. Les concepts y sont définis et accompagnés des termes qui les désignent en français, en anglais et, parfois, dans d’autres langues. La démarche de création de nouveaux termes peut s’apparenter sous certains aspects à celle de la Commission d’enrichissement de la langue français qui publie FranceTerme, également intégré dans le DDF.

L’Office québécois de la langue française (OQLF) participe au DDF en offrant une sélection des entrées les plus intéressantes pour la Francophonie, grâce à un partenariat inédit.

L’Office québecois de la langue française

L’Office québécois de la langue française a pour mission de veiller à la promotion et la valorisation du français au Québec. Il ne vise pas à interdire des usages mais plutôt à proposer des façons adéquates d’exprimer les nouvelles réalités du monde du travail. Un des objectifs de cette démarche est de promouvoir la terminologie de langue française.

Cette base de données terminologiques est constituée de près d’un million d’entrées françaises, accompagnées de leurs équivalents anglais. Depuis le début des années 2000, elle a été mise à disposition du grand public gratuitement en ligne dans le Grand dictionnaire terminologique. Les propositions du GDT sont souvent reprises par la communauté francophone quand il s’agit de choisir les termes les plus adéquats à utiliser. On leur doit par exemple le mot « hameçonnage » mais aussi le verbe « divulgâcher » ou l’adjectif « infonuagique».

Définitions intégrées dans le Dictionnaire des francophones

Plus de 4 800 entrées ont été intégrées au Dictionnaire des francophones et de nouvelles données sont intégrées dans le DDF lorsqu’elles sont transmises par l’Office québécois de la langue française. Ces entrées sont proposées sous la licence Creative Commons CC-BY-NC-ND 4.0 qui permet leur consultation au sein de l’interface du Dictionnaire des francophones mais pas leur réutilisation en dehors.

Les entrées sont accompagnées d’une indication de domaine qui précise le secteur dans lequel elles sont utilisées, comme cyclisme, botanique ou foresterie, par exemple. L’intégration de ces domaines a requis un travail d’uniformisation, également effectué avec les nomenclatures du Wiktionnaire et de FranceTerme, chaque producteur de terminologie disposant de sa propre manière de catégoriser l’information.

Par ailleurs, comme pour les autres ressources, la structure des données du Dictionnaire des francophones impose de séparer chaque définition, et des divisions ont donc dû être opérées pour les noms d’agent ayant une forme au masculin et une forme au féminin.

Valoriser la créativité linguistique

Nous avons au cours du mois de mars, mois de la Francophonie, communiqué sur les derniers ajouts au Dictionnaire des francophones venus du Grand dictionnaire terminologique.

Ainsi pendant une semaine, conformément à notre stratégie sur les réseaux sociaux numériques une publication journalière a mis à l’honneur une nouvelle entrée du Grand dictionnaire terminologique. Une capsule vidéo récapitulant la semaine thématique a été publiée sur Instagram, Facebook et YouTube. Un carrousel a également été produit pour LinkedIn.

Le partenariat avec l’OQLF est sans conteste une expérience réussie. Si le Grand dictionnaire terminologique nous montre bien que le français a toujours son mot à dire en matière de créativité linguistique, nous sommes ravis de pouvoir compter parmi les ressources du DDF une base de données d’une aussi grande qualité.

https://youtube.com/shorts/CKQbku2KeDo?feature=share
Petite balade dans les mots présentés

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la Vitrine linguistique ou explorer le Dictionnaire des francophones, sous l’étiquette Québec (tout ne provenant pas de cette ressource).